Retour au sommaire
 
  Recherche
     
  Synergie des Observatoires des Usages Régionaux de l'Internet et des Réseaux | 18 octobre 2017
  Accueil > Etudes > Etudes du réseau > Décollage tardif du e-commerce au Luxembourg : une analyse des barrières perçues par les entreprises
section
A lire également :

Diagnostic 2012 de la Société de l'Information en Midi-Pyrénées
Diagnostic 2011 de l'Aquitaine numérique
Aquitaine AnalyTIC n°11 : L'appropriation des outils numériques dans le PME en Aquitaine
Baromètre TIC 2012 de la Wallonie
Plus de 5% des ménages belges ne disposent pas du téléphone !
(AWT - 31/10/2003)
La famille et les nouveaux outils de communication en Alsace
(Le site de l'UDAF - 8/09/2003)
 
info@sourir.org

Décollage tardif du e-commerce au Luxembourg : une analyse des barrières perçues par les entreprises

(Ludivine Martin - www.ceps.lu , 15 septembre 2010)

Du côté de la demande, le Luxembourg fait partie des pays de l'Union Européenne où la consommation des résidents via Internet est très largement répandue et où de nombreuses entreprises réalisent des achats en ligne. A l'inverse, du côté de l'offre, le Luxembourg se place parmi les pays ayant le moins recours aux réseaux informatiques pour vendre des produits et services. La vente en ligne peine donc à se développer. Pour analyser ce phénomène, nous avons choisi de porter notre attention sur les barrières à l'e-commerce perçues par les entreprises. Différentes barrières liées au développement de la vente en ligne ont été proposées aux entreprises dans le cadre de l'enquête 'ICT Usage by Enterprises'. Elles concernent notamment le fait que les produits sont considérés comme non vendables en ligne ou que l'entreprise n'a pas suffisamment de connaissances sur le contexte légal. La sécurité des paiements en ligne ou des problèmes logistiques sont également évoqués. Après une mise en perspective sur la période 2002-2008 de l'évolution des barrières à l'e-commerce perçues par les entreprises, nous concentrons l'analyse sur l'enquête menée en 2008. Nous proposons alors une typologie visant à distinguer les entreprises et leurs perceptions des barrières en fonction de leur usage des technologies et de leurs caractéristiques principales sur leur marché.

L'article complet est disponible en pdf ci-dessous ou sur notre site à l'adresse suivante :

Article Martin et Guinard, CEPS/INSTEAD


 

© Sourir.org - Notice légale - Site réalisé avec SPIP