Retour au sommaire
 
  Recherche
     
  Synergie des Observatoires des Usages Régionaux de l'Internet et des Réseaux | 16 décembre 2017
  Accueil > Etudes > Etudes du réseau > La Bretagne et les TIC 2004.
section
A lire également :

Diagnostic 2012 de la Société de l'Information en Midi-Pyrénées
Diagnostic 2011 de l'Aquitaine numérique
Aquitaine AnalyTIC n°11 : L'appropriation des outils numériques dans le PME en Aquitaine
Baromètre TIC 2012 de la Wallonie
Plus de 5% des ménages belges ne disposent pas du téléphone !
(AWT - 31/10/2003)
La famille et les nouveaux outils de communication en Alsace
(Le site de l'UDAF - 8/09/2003)
 
info@sourir.org

La Bretagne et les TIC 2004.

(Nicolas Jullien - M@RSOUIN , 27 avril 2004)

M@rsouin s'est intéressé à l'usage des TIC par les bretons, répétant l'enquête réalisée l'année dernière. Cette enquête sera suivie d'une autre consacrée aux entreprises, dont les résultats seront publiés avant l'été.

Nous présentons dans cet article les premiers résultat du sondage, réalisé auprès de 2000 personnes, de 15 ans et plus, résidantes en Bretagne. Collecte : décembre 2003 (sauf mention contraire, les % sont calculés par rapport à la population totale).

La position de la Bretagne dans la "Société de l'Information" : toujours dans une 'bonne' moyenne nationale.

Équipement.
Ménages équipés d'au moins un ordinateur50%
Utilisateurs d'Internet.
Personnes ayant utilisé Internet dans l'année48%
Personnes ayant utilisé Internet dans le mois43%
Étudiants/élèves ayant utilisé Internet dans l'année71%
Accès Internet des ménages.
Ménages disposant d'un accès Internet33%
Ménages disposant d'un accès Internet haut-débit9%
Par rapport à l'année dernière, les bretons ont eu le même comportement que les français : diffusion de l'utilisation d'Internet (+10 points), équipement en informatique, adoption très rapide des offres d'accès permanent (9% des foyers bretons, ou 26% des connexions à domicile, +250% par rapport à l'année dernière), ce qui est vraiment la nouveauté de l'année : 1/3 des foyers disposant de l'accès permanent l'ont depuis moins de 3 mois. 33% des ménages bretons ont une connexion Internet à domicile (chiffre légèrement supérieur à la moyenne française (29%)). Et 55% des internautes bretons se connectent tous les jours, ce qui confirme une appropriation durable des usages.

Pour améliorer ces résultats, il faudrait faciliter l'accès aux populations qui sont connues pour être plus éloignées d'Internet (ce sont presque les mêmes que l'année dernière) : personnes de plus de 65 ans, avec un niveau d'étude inférieur au bac, habitant dans une zone rurale.

Par contre, la différence entre les sexes s'est pratiquement résorbée.

Ainsi, on peut lier les différences départementales d'accès à Internet aux structures de population dans chaque département : urbaine/rurale, cadre/non cadre, que cela soit pour la possession d'ordinateur (premier graphique), que pour l'accès à Internet.

Les usages.

Les principaux usages d'Internet restent la recherche d'information (45% des utilisateurs le citent en premier) et le courrier électronique (31% le citent en premier).

En Bretagne aussi, il semble que le commerce électronique soit en très forte progression : 33% des sondés déclarent avoir déjà eu recours à l'achat en ligne (contre 25% en 2003). Le principal frein à l'achat en ligne reste la crainte des problèmes de sécurité (50%). Mais d'autres freins apparaissent, plus culturels : "la préférence de contacts humaines" ou "la nécessité de voir l'article avant d'acheter".

L'adoption.

Il reste encore 52% des sondés à ne pas avoir utilisé Internet en 2003. Cependant, 9% ont en projet se connecter cette année. Et il semble bien que le principal facteur d'adoption d'Internet (pas obligatoirement d'utilisation) soit la présence d'enfant dans le foyer. C'est flagrant pour la possession d'un ordinateur :

mais aussi sur la connexion à Internet :


 

© Sourir.org - Notice légale - Site réalisé avec SPIP